N’utilisez pas votre pompe à chaleur pour faire votre eau chaude sanitaire

pompe-a-chaleur-toshiba-gamme-estia

Il existe plusieurs type de pompe à chaleur, certaine sont conçu pour chauffer de l’eau à basse température, soit environ 35/40€°C, d’autre sont conçu pour une utilisation en moyenne température 50/55°C et certain plus spécifique sont prévue pour une eau à haute température soit de 60°C à 80°C.

 

Les pompes à chaleur les plus rependu fonctionnent en « moyenne température », de plus en plus de fabricant propose en option la production d’ECS (Eau chaude sanitaire). Au vue du prix de cette option, et des pertes d’énergie qu’elle occasionne, je vous invite à choisir une autre solution pour votre eau chaude sanitaire.

 

Pour rappel, plus la température de sortie d’eau est élevée, plus le rendement de la PAC (pompe à chaleur) diminue.

 

Dans un préparateur d’eau chaude sanitaire, le liquide qui circule dans l’échangeur doit être supérieure d’au moins 8°C à la température d’eau désiré, donc pour produire une eau chaude à 50°C, votre PAC doit fonctionné avec une température de départ d’eau à 58°C ce qui n’est non seulement pas possible avec une pompe à chaleur basse ou moyenne température, mais qui en plus génère une surconsommation d’énergie, car la PAC devra fonctionné de nombreuses heures à son régime le moins favorable pour un résultat peut satisfaisant.

 

La plupart des commerciaux répondront à ça qu’une eau chaude à 45°C est largement suffisante pour se doucher, c’est vrai, il y aura plus d’eau chaude que d’eau froide dans votre mélangé, mais c’est vrai…

Toutefois, la PAC devra fonctionner à une température de 53°C se qui n’est pas son régime favori,

En revanche, 45°C, c’est la température idéale pour le développement des bactéries responsables de la légionellose.

C’est pourquoi, ce type d’installation prévoit, une fois par semaine (ou tous les 10 jours) un cycle anti-légionnelle, ce cycle consiste simplement à utiliser une résistance électrique intégré dans le ballon, pour faire monter la température à plus de 65°C  et maintenir cette température une dizaine de minutes

 

Pour rappel, la légionnelle est présente en quantité négligeable dans les eaux qui ont une température inférieure à 20°C, La bactérie se développe particulièrement quand une eau stagne  entre 25°C et 45°C, à partir de 50°C, la multiplication est stopper, mais la bactérie survie jusqu’à 55°C. Il suffit de 2 minutes dans une eau à 66°C pour détruire cette bactérie. Cette bactérie est particulièrement dangereuse si elle est inhalé (d’où le problème avec l’eau chaude sanitaire qui se transforme en une jolie brume que vous respiré en prenant votre douche)

 

Bref tout ça pour dire que stocker une eau à 45°C, c’est pas une idée géniale, et faire de l’eau chaude avec une pompe à chaleur prévu pour le chauffage de votre habitation non plus.

 

Néanmoins il y a trois méthodes pour réaliser des économies pour la production de votre ECS :

 

  • Si vous utilisé une PAC haute température (60°C/80°C) pour votre chauffage, il est possible de l’utiliser également pour chauffer l’eau d’un préparateur ECS

 

  • Vous pouvez également un chauffe-eau thermodynamique, qui est constitué d’un préparateur ECS et d’une petite pompe à chaleur spécialement conçu pour la production d’eau chaude

 

 

  • Un chauffe-eau solaire, bien qu’un peu couteux à l’achat, ça fonctionnement remarquablement bien dans la plus part des régions de France

 

 

Quel que soit votre choix, je vous invite à demander conseil à un artisan de votre région (devis gratuit)

 

Pour une pompe à chaleur cliquez-ici

Pour un chauffe-eau solaire cliquez-ici

Pour un chauffe-eau thermodynamique cliquez-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *