3 types d’isolant pour votre plancher chauffant/rafraichissant à eau

plancher-chauffant-plots

Un plancher chauffant à eau peut être installé dans une maison neuve ou lors d’une grosse rénovation. C’est le système de chauffage le plus confortable, et probablement l’un des plus économique s’il est couplé à une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau.

Néanmoins en mode rafraichissant, les performances reste médiocre, il est difficile d’abaisser la température de plus de 4/5°C, sans que l’ensemble du plancher ne se mette à condenser (point de rosée)

 

Si votre choix se porte sur un plancher chauffant à eau l’isolant utilisé doit retenir votre attention,

En effet, l’isolant du plancher à un rôle particulièrement important, en surtout pour le rez-de-chaussée, car la chaleur des tubes sera émise contre l’isolant, l’objectif n’étant pas de chauffer les fondations, il faut réduire au maximum les déperditions.

Les gens me dise souvent : « chez moi pas besoin d’un isolant trop épais car j’ai utilisé des ourdis en polystyrène dans le vide sanitaire », avez-vous vraiment envie que la dalle sous le plancher chauffant soit chauffé ?

 

On rencontre 3 types d’isolant :

 

1 – Les dalles à plots en polystyrène, le système le plus connu, le plus rapide, le moins cher, mais également le moins performant (à épaisseur égale)

 

2 – Les dalles lisses en polyuréthane, un peu plus technique à l’installation, mais plus efficace (à épaisseur égale)

 

2 – La mousse polyuréthane projeté, ce procédé permet d’évité de faire un ravoirage, ce qui permet de limité la hauteur tout en optimisant l’isolation. Ce type d’isolant revient plus cher que les précédents, mais si on tient compte du ravoirage qui n’est plus nécessaire, ça revient a peut prêt au même.

 

Pour comparer les isolants entre eux, comparé leur résistance thermique « R », si la hauteur n’est pas vraiment un problème pour vous, un isolant polystyrène sera sans doute parfaitement adapté. Quoi qu’il en soit, pour le RDC de votre maison, choisissez un isolant avec un R de 2.20 au minimum soit environ 48mm en polyuréthane ou environ  75 mm en polystyrène.

 

L’isolation d’un plancher chauffant au premier étage reste indispensable, mais il est possible de réduire son épaisseur car les déperditions ne seraient pas vraiment perdues, elles participeraient au chauffage du RDC.

 

Il est important qu’une bande périphérique d’au moins 5mm d’épaisseur soit installée contre l’ensemble des murs au-dessus de l’isolant, cette bande permettra à la chape liquide de travaillé (dilatation) sans endommager les murs

 

Notre partenaire vous propose de comparer 3 devis gratuitement et sans engagement pour vos travaux, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *