Quel radiateur électrique pour faire des économies ?

 radiateur-electrique-salon-aterno

 

Le convecteur et les panneaux rayonnants constituent deux chauffages électriques gourmands en énergie. Fort heureusement, tous les radiateurs électriques ne se ressemblent pas. Certains modèles ont été finement étudiés pour vous offrir confort et économies d’énergie comme en témoignent le radiateur à inertie et le radiateur à accumulation.

 

Le radiateur électrique à accumulation, un procédé archaïque

 

Le radiateur électrique à accumulation, également nommé radiateur accumulateur, stocke la chaleur durant les heures dites « creuses ». Ce système est combiné à un abonnement d’électricité spécifique afin de vous permettre de bénéficier de tarifs préférentiels. Il est également possible de programmer la température ambiante à l’aide d’un thermostat. Le chauffage à accumulation n’est, toutefois, pas parfait. Son bloc accumulateur, composé de matériaux réfractaires (fonte ou stéatite), n’emmagasine, parfois, pas suffisamment d’énergie pour tenir jusqu’au bout de la journée. Le chauffage redémarre sitôt la brique rechargée. Un certain temps peut donc s’écouler avant d’avoir à nouveau bien chaud. La manne d’énergie accumulée est, d’autres fois, disproportionnée par rapport à vos besoins. Cette chaleur inutile est alors définitivement perdue.

 

Le radiateur électrique à inertie, un système économique et efficace

 

Le radiateur à inertie diffuse au fur et à mesure une chaleur douce, en continue et cela même à l’arrêt. Cet appareil de dernière génération tire le meilleur du chauffage électrique. Il existe deux types de procédés : fluide et sèche.

 

Le radiateur à inertie sèche

 

Le radiateur à inertie sèche se dote d’un cœur de chauffe, généralement, en fonte ou en céramique. Certains fabricants développent un système unique. Il associe trois technologies : convection, accumulation et rayonnement. La chaleur est parfaitement répartie du sol au plafond. Ce radiateur electrique offre ainsi un confort thermique capable de rivaliser avec n’importe quel chauffage central (fioul ou gaz).

 

Le radiateur à inertie fluide

 

Le radiateur à inertie fluide utilise la puissance d’un liquide caloporteur, de l’huile (végétale ou minérale) ou du glycol (un dérivé du pétrole). Le fluide, qui circule à l’intérieur de l’appareil, est chauffé par une résistance électrique. A la longue, des fuites peuvent apparaître au niveau des joints et des soudures.

 

Le radiateur électrique intelligent, un chauffage connecté

 

Le radiateur électrique s’équipe d’outils domotiques. Ces équipements connectés vous facilitent le quotidien et vous aident à mieux maîtriser votre consommation d’énergie. Le thermostat déporté sans fil programme, pièce par pièce, la température souhaitée. Le thermomètre, par exemple, affiche 21°C dans les pièces de vie et 18°C dans les chambres à coucher. Le boîtier de commande communique avec le détecteur d’ouverture et le détecteur de mouvement. Il est, de ce fait, capable d’ajuster votre programmation en fonction des scénarios établis. Si une fenêtre reste ouverte, il coupe automatiquement le radiateur ou si personne n’est présent au sein du logement, il baisse sa puissance de chauffe. Vous pouvez également contrôler à distance votre installation. Vous augmentez ou diminuez la température, en un seul geste, à l’aide de l’application accessible via votre smartphone ou votre tablette. Au final, vous consommez uniquement les watts dont vous avez réellement besoin et pas un de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *